Clairfayts et Sars-Poteries : le fromage à la truffe qui rend chèvre pour la Saint-Valentin

C’est un fromage de chèvre que les clients du Pavé de Sars, le restaurant de Sars-Poteries découvriront les 13 et 14 février au menu de la Saint-Valentin. Un fromage produit en partenariat avec le chef Christophe Bzerovska par la Ferme du Paradis à Clairfayts de Vincent Nawrocki et de Mathieu Desjardin.

 

L’histoire c’est celle de deux maisons. Un restaurant réputé, le Pavé de Sars et une chèvrerie, celle de la Ferme du Paradis à Clairfayts. Un partenariat en somme entre un cuisinier et deux producteurs de fromages. Et qui à quelques jours de la Saint-Valentin ont uni leurs talents pour proposer un nouveau produit aux clients du restaurant.

C’est une exclusivité. Dans les cuisines du Pavé de Sars, le chef Christophe Bzerovska travaillait déjà toute la gamme des produits de la chèvrerie de Clairfayts. Lundi, avec son épouse, tous deux préparaient en compagnie du fromager Vincent Nawrocki soixante fromages qui régaleront les amoureux les 13 et 14 février.

« Ce qui m’a plu c’est qu’ils sont innovants. Ils ont plusieurs fromages, le Camembêle, la tome ou encore l’onctueux, un fromage frais à tartiner. Vincent Nawrocki avait acheté des moules en forme de cœur et m’a demandé si j’avais déjà prévu mon menu de la Saint-Valentin. Il m’a proposé de faire un fromage. J’ai trouvé sympathique de travailler un produit noble comme la truffe. La truffe va anoblir le fromage. Pour moi, c’est le produit le plus odorant qui existe. Et comme Vincent Nawrocki m’a proposé de venir mettre tout ça en place, c’est pour cela que je suis là ce lundi ».

Christophe Bzerovska et son épouse ont donc travaillé au sein de la fromagerie lundi matin. Le chef sarséen insiste : « Nous, on ne veut pas des fournisseurs, on veut des partenaires ». Pour les deux fromagers, le Pavé de Sars est une belle vitrine.

« Quand nous allons livrer au Pavé de Sars, on entre dans la cuisine. Là, c’était l’occasion pour le chef de ce restaurant de découvrir notre outil de travail » explique Vincent Nawrocki. Un travail tout en transparence.

Quant à savoir si ce fromage-là perdurera... Pourquoi pas ?

À moins que chef et fromagers concoctent une nouvelle recette l’an prochain.

Pour toujours à la Saint-Valentin créer la surprise...

Sinon, toute l’année durant, au Pavé de Sars ou à la Ferme du Paradis de Clairfayts, les fromages sont à découvrir et déguster.

La Ferme du Paradis, 13 rue du Cromboulie à Clairfayts. 03 61 21 41 01 et 06 19 59 00 43. Contact@lafermeduparadis-chevrerie.com

 

Lire l'article sur le site de La Voix du Nord